Archive pour juillet, 2007

Demain…on déménage !!

Et oui, tout arrive ! Dès que nous avons une connexion Internet (ce qui ne devrait pas prendre plus de 2 ou 3 jours), on vous raconte tout, et surtout on met des photos de notre nouveau chez nous ! En attendant, vous savez quoi faire… Cool!

Singapore, Part II : The Truman Show!

Voici donc enfin venu le temps de vous raconter la suite de notre escapade à Singapour. Et il s’agit probablement de la partie la plus intéressante. En effet, après avoir dîner à China Town, nous nous sommes dirigés vers Clarke Quay. Ah, Clarke Quay ! Comment pourrait-on donc définir Clarke Quay? Absurde, angoissant, surréaliste. Une sorte de Disneyland futuriste où s’alignent les bars et restaurants « thématiques » au milieu des boutiques de souvenirs. Au programme des réjouissances : ambiance Indochine, Marrakech, Provence française, Hard Rock, ou encore… hospice, avec « The Clinic », un bar où les noctambules sirotent leurs cocktails assis sur des lits d’hôpitaux auxquels sont accrochés de vraies fausses perfusions sanguines pour la touche déco ! Il y en a vraiment pour tous les goûts ! Voire, les sans goûts… Tout le quartier, fait de décors hollywoodiens, est protégé de la pluie par des parapluies géants qui changent de couleurs sans cesse, ce qui donne l’impression, assez désagréable, que le ciel passe du fuchsia au vert ou à l’orange. Pour toujours plus de confort, les rues sont… climatisées ( !) grâce à d’énormes machines qui ont tout l’air de montres envahisseurs aux pattes d’acier. Bref, Clarke Quay est un monde authentique, écolo où l’on sent la profondeur d’une philosophie ancestrale… Afin d’avoir, un meilleur aperçu de ce lieu pour le moins surprenant, cliquez sur la vidéo ci-dessous (avec du son en prime cette fois !).

Singapore, Part II : The Truman Show! dans Escapades Time! mov clarkequaysingaporevidoblog1.mov

Le lendemain, nous sommes allés nous promener à Little India où nous avons très bien déjeuné ! Le quartier est, à l’image de China Town, à la fois authentique et un peu surfait, histoire d’attirer les touristes. Certes les odeurs de curry et d’encens rappellent l’Inde, mais le reste de l’architecture, relativement récente, a plus tendance à « imiter » l’Inde.

 

p7200035.jpgp7200037.jpgp7210005.jpgp7210010.jpgp7210013.jpgp72100091.jpg

Le soir, après encore un peu de shopping of course, nous sommes allés sur Riverside, la rive opposée à Clarke Quay. Le restaurant japonais dans lequel nous avons dîné était un vrai régal !
Dimanche, après un bon petit-déjeuner dans notre magnifique chambre, nous sommes partis en direction de l’aéroport. Retour à Jakarta. Et bien, sincèrement, certes Singapour est moins pollué, plus propre, mais nous étions très contents de rentrer dans un monde plus humain, avec bien moins de panneaux d’interdiction partout et d’immeubles en carton-pâte (et d’extincteurs bleus ;-) !)

 

p7210023.jpgp7220114.jpg

Cette semaine, nous avons visité des appartements. Et, nous en avons trouvé un !! Nous devrions nous y installer dans une semaine environ. Il est très chouette, en plein centre de la ville. 130 mètres carrés meublés, au 12ème étage d’un immeuble aux normes antisismiques, comme l’avais prévu un certain dfromparis ! 2 chambres, 2 salles de bain, un grand salon, le tout dans un complexe avec piscine, sauna, massages, 2 terrains de tennis, un mini golf, un beauty center, un mini market, une salle de sport, un petit resto « Chez Janette, Café de Paris » !!! Bref, si avec tout ça, on ne vous donne pas envie de venir ! Voilà, votre chambre est prête à vous recevoir ! Mais en attendant, vous pouvez reprendre une activité normale ;-)

Sorry…

Nous n’avons pas eu le temps aujourd’hui de poster un message car nous avons ete visiter des appartements. Mais, promis, demain, on vous raconte tout! Plein de bises a tous!

Singapour : Part One…to be continued

Passer le week-end à Singapour quand on habite à Jakarta, même depuis seulement une semaine, ce serait presque comme aller respirer l’air frais de la montagne quand on vit à Paris. Après 1h30 de vol, nous atterrissons dans un autre monde, bien plus proche de celui que nous connaissons. La ville est propre, presque trop, moderne, organisée.
p72000071.jpgp7210001.jpg On se croirait dans une sorte de Duty Free géant, construit par la Suisse et basé en Asie. Un paradis pour les shopping lovers, où les cultures se juxtaposent mais ne se mélangent pas vraiment. Il y a bien sûr China Town, mais aussi Little India, et Clarke Quay, un quartier surréaliste aux allures de Disneyland du futur qui borde les rives du canal. Mais au beau milieu de cette diversité, « Singapour l’Ancienne » a tout l’air de s’être perdue. Où est donc sa culture propre, ses traditions ancestrales, sa cuisine ? Pendant trois jours, une durée certes courte, nous avons cherché l’âme de la ville en vain. Notre hôtel se trouvait sur Orchard Road, une des « allées » principales du fameux Duty Free. Sur des centaines de mètres s’alignent Grands Magasins et boutiques de luxe au pied desquels grouillent des centaines d’asiatiques mais aussi d’occidentaux. Et nous.
p7220112.jpgp7220113.jpgchambresingaporemosaic.jpgp7200018.jpg
Nous avons donc pratiqué le sport national, vendredi après-midi, en explorant, étapes par étapes, les magasins environnants. Epuisés au bout de quelques heures, nous sommes rentrés nous reposer à l’hôtel, avant de ressortir dîner à China Town.
p7210060.jpgp7210055.jpgp7200045.jpg
Nouveau quartier, nouveau décor.
p7200030.jpgp7200032.jpgp72000251.jpgp7200033.jpg
Le quartier chinois, bien qu’envahi par les touristes, semble plus authentique. Plus bordélique, moins propre, avec des milliers de senteurs qui émanent des terrasses des restos qui bondent les rues. Nous nous sommes installés au hasard et avons englouti nos nouilles sautés à la hongkongaise ainsi que notre poulet au curry à la chinois accompagné de beignets de crevettes. Un bon choix ! Repus, nous avons décidé de faire une petite ballade digestive jusqu’à Clarke Quay. Là, ébahis, nous nous sommes retrouvés face à un véritable univers de science-fiction auquel nous ne nous attendions pas. Mais pour le découvrir, il va falloir patienter jusqu’à demain. En attendant, vous pouvez reprendre une activité normale ;-)  

Singapore, nous voilà !

À peine arrivés, déjà repartis ! Et oui, demain matin, nous partons à Singapore pour le week-end! Il y a pire, je reconnais ;-) . Nous vous promettons donc un superbe post lundi, avec plein de photos et de vidéos.

Hier soir, finalement, nous avons été au pot de départ d’une Française que nous avions rencontrée la semaine dernière. Déjà une semaine que nous sommes ici ! Aujourd’hui, rien de bien nouveau.

Alors à lundi pour faire le plein ! Vous pouvez maintenant reprendre une activité normale ;-)

Just so you know…

Petite info pour les novices du blog : lorsque vous laissez des mots, nous vous répondons sur le blog en postant un commentaire à notre tour. Ce message s’adresse surtout à dfromparis qui n’y connaît pas grand-chose… ;-)

Sinon, rien de neuf sous le soleil aujourd’hui, à part que nous sortons ce soir pour nous rendre à l’inauguration d’une boutique… C’est dur la vie d’expat’ !Plein de bises à tous et à demain. Vous pouvez maintenant reprendre une activité normale ;-)

One more day…

Reportage du jour, toujours en direct de mon super bureau au bar de l’hôtel:

Loïc est parti tôt ce matin encore. Il commence à se familiariser avec son nouveau poste, ce qui est un soulagement pour nous deux. Il se sent déjà plus à l’aise même s’il a beaucoup à faire. Quant à moi, j’ai été « bosser » dans les locaux de l’AFP cet après-midi. Sébastien, qui dirige le Bureau, m’a très gentiment accueilli et m’a présenté à ses collaborateurs. Nous irons peut-être dîner tous les 4 ce soir, avec Loïc et Abdel, un de ses collègues qui logent à l’hôtel avec nous et qui est plus qu’adorable. Il est en mission ici et part jeudi. Il va nous manquer car on s’était habitué à passer nos soirées ensemble.
Merci encore pour tous vos commentaires. Et si notre méchant blog vous traite comme un spam, don’t worry, il nous envoie tous les mots que nous devons ensuite accepter. So don’t pannic ;-) .
Voilà, vous pouvez déjà reprendre une activité normale ;-)

PS : Une petite vidéo avec : premiers pas de Dyssia en voiture à Jakarta, premier pas en montage vidéo, et surtout…présentation de « Dédé Taupik », alias Bob, notre chauffeur ! On se croirait presque en banlieue parisienne…

One more day... dans Jakarta et nous mov En voiture à Jakarta!

Et c’est Parti!

À mon tour de dire : Waaaooouuuuhhhhhh !!! Merci pour tous vos commentaires !!! Ça fait du bien ! Nous vous promettons de prendre le temps de vous répondre à chacun par mail. Même à ceux qui ne nous croient pas ;-) )

Pour l’instant, le moins que l’on puisse dire, c’est que nous n’avons pas eu le temps de nous ennuyer ! Le week-end a été plutôt chargé. Vendredi soir, les collègues de Loïc nous ont emmenés dîner dans un resto italien (d’accord, on fait mieux pour le dépaysement, c’est sûr, mais pour l’estomac, c’est pas plus mal ;-) ) avec une vingtaine de personnes de tous horizons : des Français bien sûr, mais aussi des Australiens, des Américains, des Indonésiens… La panse rassasiée, nous avons suivi le groupe en boîte, histoire de se dégourdir les jambes et le cerveau. Couché 3h du mat et levé… 3h de l’après-midi… Visiblement, nous ne sommes pas tout à fait remis du décalage…

entree bargroupdevanture bar

Samedi, la journée déjà fortement entamée, nous avons décidé de nous reposer tranquillement à l’hôtel afin d’être en forme pour une soirée pas tout à fait comme les autres… Et oui, 14 juillet oblige, l’ambassade avait organisé une petite réception au « Four Seasons Hotel » de Jakarta. Rien que ça ! Au menu : discours de l’ambassadrice, fromage, charcuterie, champagne et pain français. De quoi fédérer les expatriés, visiblement ravis de déguster avec émoi ce que nous engloutissions, jusque là, naturellement tous les jours.

Arc de Triomphethe Four Seasons

Après ce charmant petit cocktail, direction la boîte où se donnait le Bal ! Ah le Bal ! Nous nous voyions déjà à un vrai bal musette avec des pompiers indonésiens ! Malheureusement, les organisateurs avaient beaucoup moins d’imagination que nous quant à la mise en place de notre folklore national. À part de vagues lumières bleu blanc rouge, quelques cocardes, ici et là, et la Tour Eiffel sur écran géant… rien de bien local n’était au programme, même pas la musique pourtant mixée par un DJ venu spécialement de l’hexagone pour nous. Nous sommes donc partis sans regret.

Bal 14 juillet 1Bal 14 juillet

Du coup, dimanche matin, levé à 10h, histoire de profiter de la journée. Premier shopping au Mall Ambassador où nous avons acheté un appareil photo correct grâce auquel nous allons (enfin !!) pouvoir mettre des images descentes sur ce blog. L’après-midi, nous avons été visiter des appartements, et je crois que nous avons trouvé le nôtre. Normalement, nous devrions pouvoir nous installer dans une semaine.

Ce matin, Loïc est parti travailler très tôt de nouveau. J’ai donc pris mes quartiers au bar de l’hôtel aujourd’hui encore. À 15h, j’avais rendez-vous avec Indra, le vice-président de l’IAA (International Advertising Association). Deux heures de conversation riches de conseils et contacts professionnels, liste des meilleurs restaurants de la ville, des monuments et autres lieux à voir. Il est maintenant 19h30, et je crois bien que ce petit résumé du week-end touche à sa fin… Vous pouvez maintenant reprendre une activité normale ;-)

Here we are!

Mon nouveau bureau ;-)!Day one. 11h52, heure locale. 6h52, heure de Paris. Nous y voilà donc. A Jakarta ! Et alors que la plupart d’entre vous, à l’autre bout de la terre, ouvre leurs petits yeux, nous goûtons ici à un nouvel air.

 

Vue de notre chambreArrivés hier soir à 17h35, après près de 24h de voyage, nous sommes sortis de l’aéroport en retenant notre souffle, au sens propre comme au figuré. Première sensation : l’air est bien plus respirable que prévu malgré la chaleur et la pollution. Un charmant monsieur « Dédé » nous attendait à l’aéroport pour nous conduire à l’hôtel. Deuxième sensation : quel bordel ! Des embouteillages à n’en plus finir… Les yeux rivés sur l’extérieur, Loïc et moi observions la ville en silence pendant le trajet. Des dizaines de tours sorties du sol bordaient ce qui semblait être une véritable autoroute fendant la capitale de part en part. Des voitures, des bus, des motocyclettes et des milliers de lumières qui illuminent la nuit. Au bout d’une heure environ, nous avons enfin pénétré dans le cœur de Jakarta.notre rue again

 

Une fois installés à l’hôtel, nous sommes sortis, histoire de nous imprégner, même dix minutes, de la ville. Un nouveau décor s’est alors présenté à nous. Des rues qui grouillent de monde, des trottoirs qui se transforment en une succession de petits restaurants ambulants, des dizaines de gens assis par terre qui mangent à côté des stands où les repas sont préparés, des odeurs, des odeurs, des odeurs, et du bruit aussi…beaucoup de bruit. Bref, dépaysement prévu, dépaysement confirmé. Nous sommes ensuite rentrés à l’hôtel pour dîner, ce que nous fîmes, accompagnés par un groupe de musiciens, versions Gipsy Kings qui chantent du Bob Marley ! C’est beau le mélange des cultures.

Ce matin, Loïc est parti travailler à 8h. Et me voilà donc dans le lounge de l’hôtel, toujours avec, en fond sonore, les Gipsy Kings qui ont visiblement fait une très belle carrière ici aussi !piscinele lounge

Alex Blog |
Notre mariage - Il nostro m... |
L'Association des Parents d... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | CANTERBURY T@LES
| Blog du niveau intermédiaire
| Gregmontres