Archives pour la catégorie Jakarta et nous

On est de retour !

Nous sommes désolés d’avoir été si silencieux ces dernières semaines. Mais la bonne nouvelle, c’est que du coup, on a plein de choses à vous raconter. D’ailleurs, on ne sait plus trop par où commencer. Quatre jours après notre retour du paradis sur terre, mon fréro est arrivé. Les trois premiers jours, nous sommes restés à Jakarta, histoire de lui faire visiter un peu la ville. Le jeudi, on s’est envolé pour Bali. Ben ouais, encore ! C’est pas facile tous les jours ici ;-) Le lendemain, Loïc est venu nous rejoindre pour le week-end. Lundi, changement d’île. Après 1h30 de hors-bord, nous voilà à Gili Trawangan. Un archipel minuscule et paradisiaque dont vous avez vu des photos dans le message précèdent. Il s’agit en effet de la même île sur laquelle nous avions passé quelques jours avec Loïc deux semaines plus tôt. Le jeudi, retour dans la capitale sous la pluie. Et oui, ça y est, la saison humide a commencé. Mais bizarrement, ça ne change pas grand-chose, contrairement à Paris. D’abord, il n’y pas de baisse des températures. 30 degrés tous les jours. Et surtout, nous sommes toujours abrités. Pas besoin de se balader avec son parapluie mouillé en permanence. Bref, après un tour des bars et restos de la ville, mon fréro est reparti dimanche. Inutile de préciser que c’était vraiment génial de l’avoir avec nous. Même si évidemment, c’était trop court. Depuis lundi, j’essaye, doucement mais sûrement de monter la vidéo. Malheureusement, cela risque de me prendre plus de temps que prévu. Alors pour vous faire patienter, ci-dessous quelques photos de nous pour que vous n’oubliiez pas nos petits minois.

pb030015.jpgpb030002.jpgpb030014.jpgpb030001.jpg

Les news de la semaine…

Comme prévu, mardi soir, nous sommes allés au pot de départ de Pierre. La soirée était vraiment sympa et le futur ex-expatrié a fini dans la baignoire ! Bref, le lendemain matin a été plutôt douloureux…

pierre1.jpgpierre2.jpg

Mais, le samedi, après trois douces nuits de récupération, nous étions d’attaque pour le week-end. Le soir même, nous avons invité des amis à la maison pour déguster un magnifique couscous fait de nos blanches mains ! Nous avons passé trois, voire quatre bonnes heures à le préparer et à notre grande surprise, il était vraiment bon.

couscous.jpg

Après ce frugal repas, un peu de karaoké (toujours à la maison, et oui !) pour se mettre en jambes.Les news de la semaine… dans Jakarta et nous mov karaokblog.mov

Puis direction Sun City, histoire de finir la soirée dignement. Dimanche repos. Ben oui, on se fait vieux ;-) Surtout moi aujourd’hui ;-) . Alors pour fêter cela, on va au resto ce soir. Donc, encore des photos à venir, ainsi que la vidéo de la montagne, c’est promis… En attendant, vous savez quoi faire ;-)

Quoi de neuf ?

Et bien, notre petite vie suit son cours. La semaine s’est bien passée. Jeudi soir, nous avons eu quelques amis qui sont venus à la maison prendre un apéro qui s’est transformé en dîner. La soirée était vraiment sympa. Samedi soir, nous sommes allés dans un super resto indonésien. Le principe y est simple : ils apportent du riz à chacun des convives et posent sur la table tous les plats du jour. Une dizaine environ. On mange ce qu’on veut et on ne paye que les mets auxquels nous avons goûté. Nous avons ainsi découvert de nouvelles saveurs comme notamment le poulet séché, le poisson au piment, la brandade à la tomate et la cervelle au curry à laquelle nous n’avons pas trop osé toucher il faut l’avouer ;-) Après ce frugal repas, direction le BB’s, un bar sur trois étages avec des concerts version Rock, ou encore Reggae selon les salles. Et des Indonésiens qui chantent Elvis, ça vaut le détour !

Et pour une fois, au retour, nous ne nous sommes pas fait arrêter par la police. Car le sport favori des flics ici, c’est de dépouiller les petits occidentaux que nous sommes. On vous rassure tout de suite, l’expérience est généralement plus amusante qu’angoissante car ils ne sont pas très fort à ce jeu-là. C’est une sorte de passage obligé avant de rentrer se coucher après une longue nuit de fiesta. On le sait et on s’en amuse par avance. Que nous soyons en voiture avec des amis ou bien même en taxi, ils nous arrêtent plus que fréquemment, surtout le week-end, histoire de voir si nous avons nos papiers, si nous avons mis notre ceinture ou si nous n’aurions pas commis la moindre « infraction » grâce à laquelle ils pourraient nous demander quelques billets. Car ici, bien souvent, on paye directement les amendes aux agents en liquide ;-) Malheureusement pour eux, pour l’instant, ils n’ont rien trouvé à nous reprocher. Mais ils continuent d’essayer. Et ouvertement en général. Voilà une anecdote du quotidien parmi tant d’autres que nous vous raconterons dans un prochain chapitre. En attendant, vous pouvez reprendre une activité normale ;-)

Chose promise…

Chose due, même avec un peu de retard. Voici donc quelques photos (pas des meilleures, on l’avoue) de notre appartement.

Notre aile du château:

cheznous.jpgsalledebain.jpg

Le salon
lesalon.jpg

La cuisine

imgp0240.jpg

Et…VOTRE aile du château

chezvous.jpg
Bon, forcément, après un tremblement de terre, aussi léger fut-il, il est difficile de trouver de quoi aiguiser la curiosité de nos lecteurs bien aimés. Le week-end s’est très bien passé. Vendredi soir, nous sommes allés au resto avec deux collègues de Loic et deux copines indonésiennes très sympas. Après un très bon repas italien, direction un bar avec concert live. Samedi, repos toute la journée. Le soir, apéro chez des amis, puis resto et dodo. On se fait vieux, on n’est plus capable de sortir deux soirs de suite… ;) Du coup, dimanche, pour se rattraper, nous sommes allés dans un Mall pratiquer notre nouveau sport favori : le shopping. Et voilà, comme quoi, ce n’est pas parce que l’on vit à l’autre bout du monde que la routine n’existe pas… M’enfin, on arrive quand même à y remédier. En allant à Bali, le week-end prochain par exemple ;-) En attendant, nous pouvons reprendre une activité normale. Vous aussi d’ailleurs ! ;)

Ça bouge !

Acte I, scène 1
Loïc et Dyssia sont tranquillement endormis. Minuit sonne. 4 minutes plus tard, un grognement se fait entendre. Les deux personnages se réveillent simultanément en sursaut.

Dyssia : C’est quoi ce bordel ?

Loïc : Ce sont les cintres dans l’armoire qui se cognent.

Dyssia : Hein ?! Qu’est-ce que tu racontes ?

Loïc : Ben oui, tu sens pas ? Ça bouge !

Dyssia : C’est une blague !

Interloqués, les deux personnages descendent du lit.

Dyssia : Ben oui, dis donc, t’as raison, ça bouge !

Loïc se dirige vers le salon. Dyssia reste un instant dans la chambre à regarder ses pieds, presque amusée.

Dyssia (rire étouffé) : C’est dingue !

Elle rejoint Loïc dans le salon. Il regarde par le judas de la porte.

Dyssia : Qu’est-ce que tu fais ?

Loïc : Je regarde si les gens descendent. S’il y a de l’agitation.

Les vibrations se calment.

Loïc : Je crois que ça s’arrête.

Dyssia : On dirait, oui. C’est la première fois que je sens un tremblement de terre. Ca fait un drôle d’effet.

Loïc : Moi, c’est la deuxième. Je pense qu’on l’a probablement plus ressenti que les gens dans la rue car on est en hauteur. C’est fini maintenant.

Ils retournent vers la chambre se coucher. Dyssia va dans la salle de bain.

Dyssia : Viens voir ! Le store de la fenêtre bouge encore.

 

Loïc la rejoint. Ils observent un instant le store se balancer de gauche à droite, puis retournent se coucher. La scène a duré 2 minutes. L’épicentre du séisme se trouvait à 100km de la capitale, enfoui à près de 290km de profondeur, avec une magnitude de 7.5 sur l’échelle de Richter.

Enfin !

Nous sommes enfin connected to the world again, et ça fait du bien ! Nous sommes également enfin installés dans notre nouveau chez nous, et ça aussi, ça fait du bien ! Samedi dernier, nous sommes arrivés à l’appartement (dont promis, juré, vous verrez les photos demain…) vers 11h. Deux heures plus tard, direction… Carrefour pour faire les courses. On y trouve presque de tout, y compris une sélection plutôt inattendue de fromage, dont certains morceaux peuvent atteindre les 30 euros ! Le lendemain, nous nous sommes occupés de la déco de l’appart dont les meubles sont style « hollandais colonial », ce qui n’est pas toujours du meilleur goût. Qu’importe, car, pour notre plus grand bonheur, juste derrière chez nous se trouve la rue des antiquités où nous sommes allés chiner. Nous y avons trouvé un magnifique gong de presque 1m40 de haut sur 1m20 de large. Inutile de préciser que nous sommes tout à fait conscients que nous n’aurons jamais assez de place une fois de retour à Paris…

 

Mais pour l’instant, nous comptons bien profiter de notre appart de 130m2 et du complexe qui l’entoure dont voici quelques images. La piscine et le jacuzzi. Le jardin et ses activités, dont le « célèbre » Café de Paris qui sert même du coq au vin!! Le Hall du complexe et ses couloirs interminables.

 

piscineblog.jpglobbyblog.jpgjardinblog.jpg

 

Le reste de la semaine s’est très bien passé. Loïc a pris l’habitude d’aller se détendre à la piscine tous les soirs en rentrant. Quant à moi, j’y descends entre midi et deux, histoire de faire une pause. Et oui, moi aussi, je travaille… Donc, dans l’ensemble, ça va la vie pour nous ;-)

Mercredi soir, nous avons pris l’apéro avec quelques amis à la maison, avant de sortir faire un tour en boîte. Malheureusement pour nos vieux corps, les gens ici commencent à sortir le mercredi… En d’autres termes, la vie nocturne est très active et pas vraiment de tout repos. Vendredi soir, Loïc et moi sommes allés dans un super resto sur deux étages. En bas, cuisine indienne, et en haut, thaïlandaise.

lanatai2.jpglanatai1.jpglanatai3.jpg

Après un délicieux repas (en haut), nous avons rejoint les autres en boîte, puis direction une autre, puis…dodo ! Le lendemain, nous avons pratiqué notre activité préférée : Carrefour ! Samedi soir, nous avons été chez un ami qui organisait un barbecue dans son jardin. Puis… nightclub…again ! Autant dire que dimanche, nous nous sommes reposés !

 

Toutes nos excuses pour ce résumé un peu rapide. Promis, à partir d’aujourd’hui, on se remet au boulot sur le blog ! En attendant, vous pouvez reprendre une activité normale ;-)

One more day…

Reportage du jour, toujours en direct de mon super bureau au bar de l’hôtel:

Loïc est parti tôt ce matin encore. Il commence à se familiariser avec son nouveau poste, ce qui est un soulagement pour nous deux. Il se sent déjà plus à l’aise même s’il a beaucoup à faire. Quant à moi, j’ai été « bosser » dans les locaux de l’AFP cet après-midi. Sébastien, qui dirige le Bureau, m’a très gentiment accueilli et m’a présenté à ses collaborateurs. Nous irons peut-être dîner tous les 4 ce soir, avec Loïc et Abdel, un de ses collègues qui logent à l’hôtel avec nous et qui est plus qu’adorable. Il est en mission ici et part jeudi. Il va nous manquer car on s’était habitué à passer nos soirées ensemble.
Merci encore pour tous vos commentaires. Et si notre méchant blog vous traite comme un spam, don’t worry, il nous envoie tous les mots que nous devons ensuite accepter. So don’t pannic ;-) .
Voilà, vous pouvez déjà reprendre une activité normale ;-)

PS : Une petite vidéo avec : premiers pas de Dyssia en voiture à Jakarta, premier pas en montage vidéo, et surtout…présentation de « Dédé Taupik », alias Bob, notre chauffeur ! On se croirait presque en banlieue parisienne…

One more day... dans Jakarta et nous mov En voiture à Jakarta!

Et c’est Parti!

À mon tour de dire : Waaaooouuuuhhhhhh !!! Merci pour tous vos commentaires !!! Ça fait du bien ! Nous vous promettons de prendre le temps de vous répondre à chacun par mail. Même à ceux qui ne nous croient pas ;-) )

Pour l’instant, le moins que l’on puisse dire, c’est que nous n’avons pas eu le temps de nous ennuyer ! Le week-end a été plutôt chargé. Vendredi soir, les collègues de Loïc nous ont emmenés dîner dans un resto italien (d’accord, on fait mieux pour le dépaysement, c’est sûr, mais pour l’estomac, c’est pas plus mal ;-) ) avec une vingtaine de personnes de tous horizons : des Français bien sûr, mais aussi des Australiens, des Américains, des Indonésiens… La panse rassasiée, nous avons suivi le groupe en boîte, histoire de se dégourdir les jambes et le cerveau. Couché 3h du mat et levé… 3h de l’après-midi… Visiblement, nous ne sommes pas tout à fait remis du décalage…

entree bargroupdevanture bar

Samedi, la journée déjà fortement entamée, nous avons décidé de nous reposer tranquillement à l’hôtel afin d’être en forme pour une soirée pas tout à fait comme les autres… Et oui, 14 juillet oblige, l’ambassade avait organisé une petite réception au « Four Seasons Hotel » de Jakarta. Rien que ça ! Au menu : discours de l’ambassadrice, fromage, charcuterie, champagne et pain français. De quoi fédérer les expatriés, visiblement ravis de déguster avec émoi ce que nous engloutissions, jusque là, naturellement tous les jours.

Arc de Triomphethe Four Seasons

Après ce charmant petit cocktail, direction la boîte où se donnait le Bal ! Ah le Bal ! Nous nous voyions déjà à un vrai bal musette avec des pompiers indonésiens ! Malheureusement, les organisateurs avaient beaucoup moins d’imagination que nous quant à la mise en place de notre folklore national. À part de vagues lumières bleu blanc rouge, quelques cocardes, ici et là, et la Tour Eiffel sur écran géant… rien de bien local n’était au programme, même pas la musique pourtant mixée par un DJ venu spécialement de l’hexagone pour nous. Nous sommes donc partis sans regret.

Bal 14 juillet 1Bal 14 juillet

Du coup, dimanche matin, levé à 10h, histoire de profiter de la journée. Premier shopping au Mall Ambassador où nous avons acheté un appareil photo correct grâce auquel nous allons (enfin !!) pouvoir mettre des images descentes sur ce blog. L’après-midi, nous avons été visiter des appartements, et je crois que nous avons trouvé le nôtre. Normalement, nous devrions pouvoir nous installer dans une semaine.

Ce matin, Loïc est parti travailler très tôt de nouveau. J’ai donc pris mes quartiers au bar de l’hôtel aujourd’hui encore. À 15h, j’avais rendez-vous avec Indra, le vice-président de l’IAA (International Advertising Association). Deux heures de conversation riches de conseils et contacts professionnels, liste des meilleurs restaurants de la ville, des monuments et autres lieux à voir. Il est maintenant 19h30, et je crois bien que ce petit résumé du week-end touche à sa fin… Vous pouvez maintenant reprendre une activité normale ;-)

Here we are!

Mon nouveau bureau ;-)!Day one. 11h52, heure locale. 6h52, heure de Paris. Nous y voilà donc. A Jakarta ! Et alors que la plupart d’entre vous, à l’autre bout de la terre, ouvre leurs petits yeux, nous goûtons ici à un nouvel air.

 

Vue de notre chambreArrivés hier soir à 17h35, après près de 24h de voyage, nous sommes sortis de l’aéroport en retenant notre souffle, au sens propre comme au figuré. Première sensation : l’air est bien plus respirable que prévu malgré la chaleur et la pollution. Un charmant monsieur « Dédé » nous attendait à l’aéroport pour nous conduire à l’hôtel. Deuxième sensation : quel bordel ! Des embouteillages à n’en plus finir… Les yeux rivés sur l’extérieur, Loïc et moi observions la ville en silence pendant le trajet. Des dizaines de tours sorties du sol bordaient ce qui semblait être une véritable autoroute fendant la capitale de part en part. Des voitures, des bus, des motocyclettes et des milliers de lumières qui illuminent la nuit. Au bout d’une heure environ, nous avons enfin pénétré dans le cœur de Jakarta.notre rue again

 

Une fois installés à l’hôtel, nous sommes sortis, histoire de nous imprégner, même dix minutes, de la ville. Un nouveau décor s’est alors présenté à nous. Des rues qui grouillent de monde, des trottoirs qui se transforment en une succession de petits restaurants ambulants, des dizaines de gens assis par terre qui mangent à côté des stands où les repas sont préparés, des odeurs, des odeurs, des odeurs, et du bruit aussi…beaucoup de bruit. Bref, dépaysement prévu, dépaysement confirmé. Nous sommes ensuite rentrés à l’hôtel pour dîner, ce que nous fîmes, accompagnés par un groupe de musiciens, versions Gipsy Kings qui chantent du Bob Marley ! C’est beau le mélange des cultures.

Ce matin, Loïc est parti travailler à 8h. Et me voilà donc dans le lounge de l’hôtel, toujours avec, en fond sonore, les Gipsy Kings qui ont visiblement fait une très belle carrière ici aussi !piscinele lounge

Alex Blog |
Notre mariage - Il nostro m... |
L'Association des Parents d... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | CANTERBURY T@LES
| Blog du niveau intermédiaire
| Gregmontres